Les Nouveaux Cinéphiles

Du court au long, coups de coeur et découvertes cinéma


Dans les coulisses de Comme au cinéma

Publié par tronche de cinoche sur 24 Juin 2005, 22:00pm

Catégories : #Dossiers

 



Comme au Cinéma est l'émission de cinéma de France 2. Je préfère préciser car cette émission a une audience plutôt confidentielle (sûrement à cause de sa diffusion tardive...)!!! Elle est en effet diffusée vers 23h un mardi par mois (généralement le dernier).
Pourtant cette émission existe depuis 6 ans. Mais elle a connu 3 animateurs différents: Frédéric Lopez accompagné d'Isabelle Motrot pendant 4 ans, puis Michel Field (entouré d'une bande de chroniqueurs qui ont changé plusieurs fois en 1 an!), et enfin Daniela Lumbroso assistée d'Elisabeth Quin.

 
 


Je ne vous apprends rien en vous disant que les émissions sur le cinéma (je veux dire ne traitant que de cinéma) à la télé sont très rares, même sur le câble. La seule émission pas mal (hormis le légendaire Actors Studio sur Paris Première) actuellement se trouve sur le câble. Ca s'appelle Bord Cadre et c'est sur CineCinema depuis 2 ans. Cette émission hebdo, chapotée par l'homme-orchestre Pierre Zéni, propose toujours des invités intéressants et souvent plus originaux que sur France 2.

Mais revenons en à Comme au Cinéma! J'ai donc assisté à l'enregistrement de la dernière de la saison (et peut être la dernière tout court car rien ne dit que cette émission reviendra à la rentrée...). L'émission sera diffusée mardi 28 juin vers 23h. Les invités, par odre d'apparence, sont Gérard Darmon, Zinedine Soualem, Roschdy Zem, Pascal Elbé, Alexandra Lamy et Clovis Cornillac. Ils parleront de Emmenez-moi, Camping à la Ferme  ( lire chronique   ) L'Amour aux trousses et Au Suivant notamment.




L'émission se cantonne à de la promotion, donc pas grand chose à se mettre sous la dent et jamais d'approche vraiment critique des films. Les invités étaient ce qu'on appelle de "bons clients" mais le propos n'est pas très élévé malheureusement. Franchement, j'ai presque appris plus en regardant la dernière de Tout le monde en parle samedi 25 qui avait beaucoup d'invités en commun avec Comme au cinéma. Vous avouerez qu'il y a un problème là, non?!
En ce qui concerne mon expérience de spectatrice sur cette émission, pas grand chose à dire. Bien sûr, c'est toujours sympa de rencontrer des acteurs ou des réalisateurs... sauf que là il est impossible de les approcher! Le tournage de l'émission n'est pas trop contraignant. C'est enregistré dans les conditions du direct, donc ça ne dure que 2 heures. L'inconvénient, c'est que le public est demandé d'arriver bien avant et de rester après pour faire des plans de coupe (qui serviront pour faire du montage). Rien de bien grave, mais avouez que quand on nous demande de rire spontanément à partir de rien, c'est un peu limite! Mais c'est pareil pour les invités! Il sont parfois demandés de réagir sur quelque chose qu'ils n'ont pas vu!!! Mais les acteurs restent des acteurs, donc ils s'en sortent! J'ai apprécié donc de voir comment se passe le tournage de l'émission, mais j'en suis ressortie assez amère car je trouve ça vraiment dommage que le service public ne propose pas une émission plus constructive sur le cinéma... A bon entendeur!

Le + : La fraîcheur et le naturel de Daniela Lumbroso (et le sourire charmeur de Pascal Elbé!)

Le - : Les interviews de Daniela Lumbroso! Les questions sont très plates et archi-communes. Les invités viennent faire leur promo, point! Dommage. J'ai même lu sur un autre blog (donc je ne peux pas confirmer si c'est vrai ou non) que Daniela Lumbroso ne serait pas vraiment appréciée du "milieu du cinéma" et qu'elle aurait été surnommée "CoNNe au Cinéma"!!! C'est limite méchant... mais reste que j'aimerais que France 2 choisisse un vrai cinéphile pour conduire ce programme... Elisabeth Quin fait remonter le niveau heureusement, ainsi que les enquêtes (et encore!). Je n'arrive vraiment pas à comprendre pourquoi il n'a pas été choisi quelqu'un qui s'y connaisse en cinéma pour la nouvelle formule de cette année. Daniela Lumbroso est une bonne animatrice, mais elle ne fait que passer les plats! Cette émission ne devrait pas être animée comme un simple divertissement; ça devrait être un magazine culturel.

Impossible de ne pas penser à une des BD des Bidochons quand on a demandé au public de rire et réagir à froid (applaudissez, riez, etc.) C'est un peu dommage de voir que le public doit obligatoirement être hyper présent, en réagissant fortement. Je pense même que l'émission y gagnerait en n'ayant pas de public (d'ailleurs, à l'origine, elle n'en avait pas). Le problème, c'est qu'on ne pourrait plus y aller!


J'ai écrit un mémoire sur la critique de cinéma à la télé, accessible en cliquant sur le lien suivant pour la version "on-line"
  (pour télécharger la version Word de ce mémoire, cliquez ici   / et son résumé ).

Commenter cet article

Archives

Articles récents