Les Nouveaux Cinéphiles

Du court au long, coups de coeur et découvertes cinéma


48e Nouveau Cinéphile

Publié par Les Nouveaux Cinéphiles sur 14 Janvier 2010, 07:26am

Catégories : #Les nouveaux Cinephiles

Pseudo : Phil Siné

Age : Trentenaire débutant

Vous venez de Paris

Dans la vie, vous êtes Un grand mystère…

Comment définissez vous votre rapport au cinéma ?
Difficile comme question, il me faudrait un bon millier de pages pour répondre, et encore je crois que je n’aurais fait qu’effleurer du doigt une réponse… Disons que mon rapport est surtout partagé entre boulimie et exigence : je surconsomme, tout en conservant un regard très critique sur les œuvres…

Votre meilleur souvenir lié au cinéma ?

Il y en a plein, bien évidemment ! Je ne sais pas trop quel est le meilleur… Je pourrais évoquer une séance de Hannibal très cochonne qui m’a empêché de véritablement voir le film, mais j’imagine qu’une réponse comme « chaque fois que je découvre un chef-d’œuvre que personne n’a encore vu » serait plus convenable…

Vos débuts de cinéphile ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?
Ma cinéphilie a vraiment pris un essor lorsqu’un cinéma a enfin réouvert dans ma ville où ça manquait sérieusement. Je devais avoir 15 ans, j’attaquais le lycée et un combiné TV-magnétoscope dans ma chambre n’allait pas tarder à compléter ma panoplie du parfait petit cinéphile… Entre Arte, les « jeudis de l’angoisse » sur M6 et « le cinéma de minuit » de Patrick Brion, je me suis forgé une cinéphilie intense et très hétéroclite !

Vous souvenez vous du premier film que vous avez vu au cinéma ?
Je ne suis pas très sûr de m’en souvenir vraiment, mais c’était E.T. de Spielberg. Je devais avoir 4 ou 5 ans, du coup je ne sais pas si les vagues réminiscences que j’en garde sont liées à cette première projection ou si les projections successives et à venir du film ont altéré ma mémoire… En tout cas, ça avait dû me faire une sacrée impression, il paraît que la maîtresse m’a même demandé de dessiner l’extraterrestre en forme d’étron géant tellement j’en parlais en classe…

Votre cinéphilie au quotidien (combien de films par jour ou semaine, livre magazines, émissions de radio et TV, chaînes préférées, cinémas préférés, etc.)
Ayant dépassé les 400 films en salles en 2009, sans compter les films vus à la télé ou en DVD (nettement moins nombreux, n’ayez crainte !), je dirais que je vois au moins un film par jour. Le cinéma a pour moi un vrai côté addictif : je ne m’en lasse jamais, et pire que tout, plus je vois de films, plus j’éprouve le besoin d’en voir ! Sinon, je lis surtout « Télérama » et « Les cahiers du cinéma », j’écoute « Le masque et la plume » quand il est consacré au cinéma (émission culte !) et je vais souvent dans les petites salles de ciné du Quartier Latin à Paris (la rue Champollion est ma rue préférée !!)

Comment vivez-vous le cinéma ? Qu’attendez-vous qu’un film vous apporte ?

Selon le film, le cinéma a sur moi un impact émotionnel (je peux facilement être bouleversé, voire pleurer au cinéma…) ou intellectuel. Le cinéma peut facilement être pour moi une réponse à ma propre existence…

Qu’avez-vous besoin de ressentir à la sortie d’un film pour dire qu’il vous a plu ? En d’autres termes, qu’est ce qu’un bon film pour vous ?
Il y a des tas de bons films et il est impossible de tous les évaluer de la même façon… Il faut qu’il tranche je pense, qu’il sache me surprendre et apporter une vraie originalité…

Celui ou celle que vous vouliez rencontrer et que vous avez rencontré ?
Je ne voulais pas particulièrement le rencontrer, mais j’ai vu Bruno Dumont à une avant-première pour un long débat avec le public et je l’ai trouvé passionnant… et passionné !

Celui ou celle que vous voudriez rencontrer ?

Bah, je sèche là… S’agit-il de rencontrer cette personne pour parler cinéma ou pour tout autre chose ? ;)

Le film qui vous a marqué ? (pas forcément votre préféré)

Dans ma jeunesse, on va dire Retour vers le futur, vu au cinéma et revu des dizaines de fois en VHS par la suite… Plus récemment, on pourrait parler de Breaking the waves, une vraie révélation à l’époque et un électrochoc ! ou encore Tarnation il y a quelques années aussi…

Votre film / genre / réalisateur / acteur / musique de film préféré ?
Ce genre d’exercice est beaucoup trop difficile, j’ai vu et adoré bien trop de films pour en citer un seul au hasard…
Côté cinéaste, je pourrais citer Lars Von Trier, Gus Van Sant, Christophe Honoré, Ingmar Bergman, Scorsese, Coppola, Truffaut, Jacques Demy, Kubrick, Lynch, Jacques Audiard… En fait, j’admire énormément les gens qui ont su prendre des risques à chacun de leurs films, en s’essayant à de nouveaux genres ou de nouvelles formes, et qui à chaque fois ont réussi des chef-d’œuvres ! C’est aussi valable pour les acteurs…

Votre dernier coup de cœur au ciné :
Les chats persans, merveilleux film iranien !

Les films que vous cherchez (si vous souhaitez que l’on rentre en contact avec vous pour vous aider à trouver ou envoyer le ou les films en question, précisez le)
La ballade de la fée conductrice de Laurent Boutonnat… mais il paraît que même la pellicule originale a disparu !

Vous vous exilez sur une île déserte. Quels sont les 3 CD, 3 livres et 3 films que vous emportez avec vous ? Pourquoi ?
On a le droit à une télé, un lecteur DVD et une chaîne hi-fi sur l’île déserte ? et il y aura l’électricité ? parce que sinon je n’emporte que des livres, ils pourront m’être utiles contrairement à des CD ou des DVD… Mais en admettant qu’on puisse écouter les CD, ce serait peut-être (mais bon, là aussi c’est tellement arbitraire…) « Kensington square » de Vincent Delerm, « Innamoramento » de Mylène Farmer et mon double best of de Barbara !
Pour les livres, sans doute une bible (parce qu’il y a de quoi lire au moins, ça occupe !), « Un homme qui dort » de Perec et… pourquoi pas « Franny et Zooey » de Salinger ?
Et pour les DVD, je vais m’en tenir à ma DVDthèque pour réduire le champ des possibles : Dancer in the dark, Les chansons d’amour et Elephant… et puis mes 2 intégrales préférées : celle des films de Demy et celle de la série « Six feet under », bien sûr !

Tribune libre :
On peut tromper mille fois une personne mais on ne peut pas tromper… Si, on peut tromper une fois une euh ? Non ! On ne peut pas tromper une fois mille personnes, mais on peut tromper une fois mille personnes !

Votre email / blog / site internet (ou autres : fanzine, journal, émission de radio, association, etc.)
Alors voici l’adresse du meilleur blog de tous les temps : http://cinematheque.over-blog.net/

Les blogs ou sites Internet que vous souhaiteriez faire connaître (uniquement en rapport avec le cinéma)
Le lien pour écouter « le masque » si vous l’avez raté sur Inter : http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/lemasqueetlaplume




Commenter cet article

Phil Siné 15/01/2010 11:53


alors pour répondre à alexandre : je n'ai quasiment rien retenu d'hannibal du coup... pourquoi mylène ? pourquoi le cinéma ? on n'a pas réponse à tout... mais quoiqu'il en soit, les 2 sont
profondément liés : mylène farmer a toujours voulu être actrice et a une grande fascination pour le 7e art. son oeuvre est parcourue de références d'ailleurs : ses clips ou ses chansons sont
émaillés de citations à kubrick, garbo, david lean... et puis ses collaborations avec des cinéastes ou vidéastes de tout poil restent dans les mémoires : besson, ferrarra, villaronga, marcus nispel
et plus recemment alain escalle... bref ! un lien existe ! ;) pourquoi "lectrice" ? je suis moi aussi "lecteur" en fait... héhé... et en fait je ne vole personne mais j'avoue avoir une carte de
ciné qui me donne accès à tout plein de salles de cinéma indépendant alors que je ne vais quasiment jamais dans les salles du mastondonte à qui je paie la carte (c'est un avantage de paris...)


alexandre mathis 14/01/2010 11:41


eh bien on en apprend des choses sur nos confrères et amis cinéphiles. Ca m'éveille d'autres question : qu'as tu retenu du film Hannibal? Pourquoi ce culte de Mylène Farmer? N'as tu pas peur d'être
catalogué en lectrice de Telerama trop sévère (je me reconnais aussi, en mettant les accords au masculin)? Qui vole tu pour rte payer tant de scénace de ciné ? Le gérant du MK2 Champollion t'offre
t-il des bobines en gratitude à cette consommation effrénée ?


Archives

Articles récents