Les Nouveaux Cinéphiles

Du court au long, coups de coeur et découvertes cinéma


Jacques Fieschi / Portrait

Publié par tronche de cinoche sur 1 Juin 2005, 22:00pm

Catégories : #Portraits et interviews de cinéastes

C’est un personnage rassurant, posé. Discret, mais on le remarque. Le charme poivre-sel de la cinquantaine, une voix grave et pénétrante. On se dit qu’il devrait faire du cinéma, côté acteur évidemment. Jacques Fieschi en fait, du cinéma. Dans l’ombre du réalisateur. Il est celui qui donne chair au synopsis et donc aux personnages d’un film : le scénariste. C’est sûrement pour cette raison que ce cinéaste aux vingt ans de carrière n’est pas plus connu, de nom. Le cinéphile né à Oran a bien fait quelques apparitions au cinéma, notamment dans A nos Amours de Maurice Pialat en 1983. Mais c’est seulement en retrouvant ce même réalisateur, deux ans plus tard, en tant que scénariste que Jacques Fieschi va goûter à la reconnaissance des cinéphiles. Police ou une première expérience marquante et remarquée. Fieschi découvre Pialat, tel qu’on le décrit : impulsif et difficile à vivre professionnellement (lire interview).

Casting de rêve

La carrière du scénariste est, en tout cas, lancée et s’enchaînent donc les projets, non des moindres : avec Claude Sautet (Quelques jours avec moi, Un Cœur en hiver, Nelly et Monsieur Arnaud), avec Nicole Garcia (Un week-end sur deux, Le Fils préféré, Place Vendôme, L’Adversaire), avec Anne Fontaine (Augustin, roi du kung-fu, Nathalie), avec Benoît Jacquot (L’école de la chair, Sade). Il croise également le parcours de Cyril Collard en écrivant le scénario des Nuits fauves, ainsi qu’Olivier Assayas et ses Destinées sentimentales. Fidèle à une belle brochette de réalisateurs donc, mais aussi à un casting de rêve : Emmanuelle Béart, Catherine Deneuve, Daniel Auteuil.


Touche à tout

Scénariste prolixe (un film ou deux par an depuis vingt ans), un petit peu acteur, un peu romancier (il a écrit deux livres, L’Homme à la mer et L’éternel Garçon) : Fieschi est un touche à tout. Il a goûté au théâtre aussi en adaptant Scènes de la vie conjugale et Souvenirs avec piscine, et avoue être tenté par l’écriture théâtrale. Comme beaucoup de cinéastes, il a même tâté du journalisme : c’était dans les années 70 pour le magazine de cinéma Cinématographe (revue aujourd'hui disparue, pourtant remarquée pour son ouverture et son auteurisme). C’est d’ailleurs ainsi qu’il s’est fait des connaissances déterminantes pour la suite, notamment André Téchiné et Maurice Pialat. Il manquait encore quelque chose à son actif, et qui assurément démange beaucoup de scénaristes : la réalisation. Il s’y intéresse et devrait bientôt diriger son premier film. Jacques Fieschi a en projet, Sans issue, un long métrage (lire interview pour plus de détails). Il ne délaisse pas pour autant son métier de scénariste puisqu’il vient de terminer l’écriture de Selon Charlie de Nicole Garcia et Une aventure de Xavier Giannoli, tous deux en tournage actuellement. 

 

Jacques Fieschi est le scénariste du film Nelly et Monsieur Arnaud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents