Les Nouveaux Cinéphiles

Du court au long, coups de coeur et découvertes cinéma


Critique : Ce sentiment de l'été de Mikhaël Hers

Publié par Les Nouveaux Cinéphiles sur 17 Février 2016, 06:39am

Catégories : #Prochainement dans les salles

Critique : Ce sentiment de l'été de Mikhaël Hers

Ce sentiment de l'été de Mikhaël Hers, France, 2016

Avec Anders Danielsen Lie, Judith Chemla, Marie Rivière, Féodor Atkine...

Durée : 1h46

Sortie au cinéma : 17 février 2016 (Pyramide Distribution)

L'histoire

Au milieu de l'été, Sasha, 30 ans, décède soudainement. Alors qu'ils se connaissent peu, son compagnon Lawrence et sa sœur Zoé se rapprochent. Ils partagent comme ils peuvent la peine et le poids de l'absence, entre Berlin, Paris et New York. Trois étés, trois villes, le temps de leur retour à la lumière, portés par le souvenir de celle qu'ils ont aimée.

Critique : Ce sentiment de l'été de Mikhaël Hers

Mon avis

Un film délicat, sensible, tendre, lumineux, qui touche en plein coeur. La photo du film (avec un grain particulier qui fait parfois penser à du Super 8), ses belles lumières (on aime ces plans tournés juste avant que la nuit commence à tomber!) et la mise en scène sont gracieuses. Ses interprètes (les -encore trop rares- Anders Danielsen Lie et Judith Chemla-) sont d'une justesse rare justement. Sans oublier la très jolie bande-son composée par Tahiti Boy et comportant quelques titres pré-existants comme Les copains d'Aline ou Motorway to Roswell des Pixies. Une très jolie surprise.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents