Les Nouveaux Cinéphiles

Du court au long, coups de coeur et découvertes cinéma


Rétro 2015 : mon top 20 des meilleurs films de l'année

Publié par Les Nouveaux Cinéphiles sur 3 Janvier 2016, 19:00pm

Catégories : #News, #Petites confidences

Rétro 2015 : mon top 20 des meilleurs films de l'année

Après vous avoir proposé un récap des tops 2015 de la presse et des blogs, voici venu le moment de dévoiler mon top, exercice toujours délicat, car toujours cette sensation cruelle d'en laisser beaucoup sur le carreau.

S'ils ne figurent pas forcément dans le classement, je tiens à souligner que beaucoup de premiers longs métrages m'ont impressionnée cette année.

Si je devais retenir quelques visages, celui de Vincent Lindon (bouleversant au moment de recevoir son prix à Cannes). Ceux de Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot, bluffants dans Mon Roi. Celui de Sidse Babett Knudsen (L'Hermine). Celui de Matthias Schonaerts, particulièrement impressionnant dans Maryland.

Enfin, beaucoup de belles découvertes aussi : les comédiens de Trois souvenirs de ma jeunesse (Quentin Dolmaire et Lou Roy Lecollinet), Sophie Verbeeck (A trois on y va), Finnegan Oldfield (Les Cowboys), Alban Lenoir (Un Français).

Après ce préambule, voici mon top 2015 :

1- The Voices de Marjane Satrapi

Quasi absent de l'ensemble des tops de la presse, ce choix pourra en étonner ou dérouter certains. Pourquoi cette place ? Tout simplement parce que j'ai trouvé que ce film était le plus abouti, le plus osé et fou vu cette année. La mise en scène, la photo, la direction des acteurs (et des animaux, qui n'ont pas été animés en images de synthèse), la folie de l'intrigue, le mélange des genres très casse-gueule font de ce film l'objet le plus fou marquant et surprenant vu cette année.

2- L'Hermine de Christian Vincent

Un film d'une subtilité rare, qui rappelle le Sautet de ses derniers films (Un Coeur en hiver, Nelly et Monsieur Arnaud). Sidse Babett Knudsen est l'une de mes grandes révélations de l'année (également brillante dans The Duke of Burgundy)

3- Love de Gaspar Noé

Un film assez fascinant, avec une photo sublime, et quelques scènes d'amour les plus belles que le cinéma nous ait donné.

4- La Loi du marché de Stéphane Brizé

Les fidèles du blog savent que je n'ai pas attendu la sélection de Stéphane Brizé à Cannes pour m'intéresser au travail de ce cinéaste qui sait me toucher en plein coeur depuis ses débuts. La justesse du propos m'a à nouveau touchée, bouleversée même, captant une certaine réalité du monde du travail.

5- A trois on y va de Jérôme Bonnell

C'était la petite friandise de 2015 : un film léger, pétillant, à l'image de ses interprètes.

6- Vice Versa

Une vraie réussite : drôle, touchant, ludique, inventif, avec personnages ultra attachants

7- Amy

Un documentaire très complet sur une artiste fascinante, offrant une réflexion sur la machine médiatique (cf notre focus sur les 10 docs à voir cette année)

8- Microbe et Gasoil de Michel Gondry

Un film très frais, avec l'inventivité de Gondry. Une fraicheur qu'on pouvait également retrouver cette année dans un très bon premier long, celui de Rudi Rosenberg, Le Nouveau (cf notre focus sur les premiers films qu'il ne fallait pas manquer cette année)

9- Birdman d'Alejandro Gonzalez Inarritu

Un tour de force de mise en scène, et une plongée assez captivante dans les coulisses d'Hollywood (mention spéciale dans le registre du plan séquence au film allemand Victoria)

10- Les Souvenirs de Jean-Paul Rouve

Comme le choix de The Voices, celui-ci pourra aussi surprendre, j'en conviens : j'ai eu un coup de coeur pour cette comédie douce-amère sensible et juste, qui dégage une certaine sincérité

11- Le Tout nouveau Testament

12- La Belle saison

13- Ex Machina

14- Marguerite

15- Les Cowboys et Mustang ex-aequo

16- Dheepan

17- Classe à part

18- Mad Max Fury Road

19- It follows

20- Loin de la foule déchainée

NB : Il reste quelques films que je n'ai pas encore vus qui pourraient modifier ce top : Fatima, Much Loved, Le Fils de Saul, Le Pont des espions, A peine j'ouvre les yeux, Taj Mahal, Sicario notamment

Commenter cet article

Archives

Articles récents