Les Nouveaux Cinéphiles

Du court au long, coups de coeur et découvertes cinéma


Coup de coeur - Quentin, Woody, Steven et moi: un couple de cinéphiles sur les planches

Publié par Les Nouveaux Cinéphiles sur 10 Février 2015, 07:35am

Catégories : #News, #Petites confidences

Coup de coeur - Quentin, Woody, Steven et moi: un couple de cinéphiles sur les planches

Et si on allait au théâtre ? Depuis le 27 janvier 2015, le Théâtre du Petit Hébertot (Paris 17e) propose chaque mardi à 19h15 une représentation de Quentin, Woody, Steven et moi, une pièce de Nicolas Maury, mise en scène par Emilie Broust. Le blog a vu la pièce et c'est un coup de coeur !

L'histoire

Frédo tient le dernier vidéo-club de France. Alors qu'il s'apprête à mettre la clé sous la porte, sa femme lui annonce qu'elle le quitte. Le couple va revivre quelques uns des temps forts de leur histoire d'amour, à travers les films qui les ont marqué.

Mon avis

La pièce n'a pas encore commencé que le décor est planté. On découvre une enseigne "Le Grenier de la VHS", et de part et d'autre de la scènes des cartons, des piles de VHS et des affiches. Shining, Le Bal des vampires, ou encore Top Gun tapissent la pièce. Sur les cartons, on peut lire "C'est con, mais c'est bon", "Films qu'on comprend pas mais qu'on aime bien quand même"...

Pas de doute, on vient de pénétrer dans l'antre d'un amoureux du cinéma, d'un cinéphile qui a de l'humour... Mais sur le point de perdre son grand amour ! Alors qu'il se résigne à fermer ce qui était le dernier des vidéoclubs VHS de France, sa femme lui annonce qu'elle part ! Se déroule alors sous nos yeux l'histoire de ce couple, parsemée de références drôles et toujours pertinentes au cinéma.

Rythmée, drôle, inventive, ludique, bourrée de clins d'oeil à des incontournables du cinéma, Quentin, Woody, Steven et moi vise juste, et saura parler au cinéphile qui sommeille en vous. On se prend même à jouer (intérieurement) avec les comédiens, devançant quelques unes des références ou répliques de cinéma.

Les comédiens Jean-Baptiste Guinchard et Julie Rattez parviennent très vite à rendre leur personnage attachants. L'écriture de Nicolas Maury (à ne pas confondre avec le comédien vu dans Les Rencontres d'après minuit, qui est un homonyme) est fine, drôle, laissant transpirer un amour évident pour le cinéma.

Précédée d'un bon bouche à oreille depuis sa présentation au Off d'Avignon l'été dernier, la pièce Quentin, Woody, Steven et moi est à ne pas manquer pour son étape parisienne.

Infos pratiques

Quentin Woody Steven et moi, une pièce de Nicolas Maury, avec Jean-Baptiste Guinchard et Julie Rattez, mise en scène Emilie Broust

Tous les mardis, à 19h15, jusqu'au 28 avril, au Théâtre du Petit Hébertot, Paris 17e

En savoir plus / Réservations

Commenter cet article

Archives

Articles récents